Accueil du site > Chronicles of ZoC > Bandes Dessinées

Bandes Dessinées

Dernier ajout : 23 septembre 2010.

Parce que la BD, ce n’est pas comme un livre avec que du texte, parce qu’il y a aussi des images (et que ce sont les images qui racontent l’histoire, contrairement à l’histoire illustrée, où le texte raconte l’histoire et l’image illustre un moment du texte)...

Articles de cette rubrique

  • Hardland

    23 septembre 2010, par Daïna

    Marre des petites fées mignonnes, des elfes parfaits et des charmants lutins des bois ? Essayez une trilogie anti-héroïque qui décoiffe son minotaure.

  • Muraille

    6 août 2009, par Daïna

    Deux auteurs inconnus, un petit éditeur qui monte, une idée, et hop, voilà une petite série sympathique !

  • Les Démons d’Alexia

    1er mars 2009, par Daïna

    Elle est jolie. Elle est jeune. Elle est blonde. Elle est exorciste. Oui, mais elle descend des sorcières de Salem. Une double-vie qui va bien lui compliquer les choses, pour notre plus grand bonheur. Petit bijou de chez Dupuis, la série Les Démons d’Alexia, par Ers et Dugomier, raconte l’histoire peu banale d’une jeune exorciste qui, après avoir été engagée au Centre de Recherche des Phénomènes Surnaturels (CRPS), découvre avec stupeur qu’elle descend des sorcières (...)

  • Okko

    17 octobre 2008, par Daïna

    Japon, magie, mystère et baston se mêlent savamment dans un cocktail déconcertant mais savoureux, non dénué d’un certain humour. Si vous aimez le Japon ancien et que vous en avez assez des mangas et des BD historico-épiques, approchez. Scénarisée et dessinée par le français Hub (qui a travaillé avec Besson sur le 5° élément), publiée chez Delcourt, la série Okko est composée de cycles binaires. Sont déjà parus : le cycle de l’eau (deux tomes, donc), et le cycle de la terre (...)

  • Les Feux d’Askell

    18 août 2008, par Daïna

    Du fan service outrancier, de l’humour, de l’action, et une drôle d’ambiance indéfinissable... tous les ingrédients pour faire une série à succès. Alors pourquoi est-elle restée dans l’ombre ? Autopsie d’une série surprenante. Série du très prolifique Arleston, dessinée par Mourier, Les Feux d’Askell restent très peu connus du grand public, en comparaison d’autres séries du même scénariste dont la renommée n’est plus à faire. Examinons les (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0